À la pointe de l’innovation maritime : le plus grand porte-conteneurs à propulsion nucléaire au monde



Le chantier naval chinois de Jiangnan a récemment dévoilé un projet novateur qui révolutionne l’industrie maritime : le plus grand porte-conteneurs à propulsion nucléaire au monde. Avec une capacité impressionnante de 24 000 EVP, ce navire repousse les limites de l’efficacité énergétique et de l’empreinte carbone, adoptant une approche avant-gardiste avec l’utilisation de réacteurs à sels fondus.

Technologie de pointe : réacteurs à sels fondus

La pièce maîtresse du plus grand porte-conteneurs à propulsion nucléaire du monde réside dans l’utilisation novatrice de réacteurs à sels fondus. Cette technologie avancée représente une avancée significative dans le domaine de la propulsion nucléaire maritime, offrant plusieurs avantages en termes de sécurité, d’efficacité et de durabilité environnementale.


Fonctionnement des réacteurs à sels fondus

Les réacteurs à sels fondus diffèrent des conceptions de réacteurs nucléaires conventionnels en utilisant un combustible liquide sous forme de sels fondus au lieu de barres de combustible solides. Dans le contexte du porte-conteneurs, cette technologie permet une gestion thermique plus précise et une meilleure résistance aux conditions opérationnelles variées en mer.

- Assurance bateaux -
assurance-bateau
assurance-bateau
assurance-bateau
assurance-bateau

Atténuation des risques de fusion

L’un des avantages majeurs des réacteurs à sels fondus réside dans leur capacité à atténuer les risques de fusion du réacteur. Le combustible liquide offre une meilleure dissipation de la chaleur, réduisant ainsi la probabilité de surchauffe. En cas de brèche accidentelle, la conception permet un arrêt rapide du réacteur, minimisant les risques d’escalade de l’incident et assurant la sécurité de l’équipage ainsi que de l’environnement marin.

Solidification rapide en cas d’accident

En cas de brèche, la technologie de réacteur à sels fondus prévoit une solidification rapide à température ambiante. Cette réaction rapide contribue à contenir les matériaux radioactifs et à prévenir toute fuite potentiellement dangereuse dans l’océan. De plus, la possibilité de décharger rapidement le sel combustible du réacteur permet un arrêt encore plus rapide, renforçant les mesures de sécurité intégrées dans la conception du navire.

Modularité compacte et haute efficacité énergétique

La conception du système d’énergie nucléaire repose sur une approche modulaire compacte, garantissant une haute efficacité énergétique. Cette disposition offre une souplesse opérationnelle accrue et permet des réparations et des mises à niveau plus faciles. Le groupe électrogène à dioxyde de carbone supercritique, principal fournisseur d’énergie, contribue à la réalisation d’émissions « nettes nulles », soulignant l’engagement envers une navigation respectueuse de l’environnement.

Approbation de DNV et normes de sécurité

L’approbation de principe de la société de classification DNV témoigne de la conformité de la conception aux normes de sécurité les plus strictes. La société de classification reconnaît:

- Annonce -
  • la robustesse du design,
  • la fiabilité opérationnelle,
  • la prise en compte des protocoles de sécurité avancés.

Cette approbation renforce la crédibilité de la technologie de réacteur à sels fondus. Par ailleurs, elle ouvre la voie à une adoption plus large dans l’industrie maritime.

Sécurité et prévention des risques

En cas d’accident de brèche, le système prévoit une solidification rapide à température ambiante. La centrale électrique du navire est stratégiquement positionnée pour la sécurité. Avec une conception redondante double face dans le système électrique et une fonction d’évacuation d’urgence des zones de rassemblement du personnel. Cette approche proactive en matière de sécurité vise à assurer une navigation sans incident. En outre, elle minimise les conséquences en cas d’événement inattendu.

Innovation dans la disposition électrique

La disposition du système électrique du navire se distingue par sa compacité, offrant des espaces de rangement supplémentaires. La suppression du hangar classique de la salle des machines, remplacé par une solution de première cabine, améliore le confort et la sécurité grâce à l’espace gagné dans le caisson. Le choix d’une solution entièrement électrique, avec deux moteurs, des hélices à double arbre et deux gouvernails, renforce la puissance installée, la vitesse et la maniabilité du navire.

Durabilité environnementale et approbation de DNV

La conception du porte-conteneurs nucléaire a obtenu l’approbation de principe de la société de classification DNV. Elle s’appuie sur une technologie de réacteur à sels fondus de quatrième génération, positionnée comme très avancée à l’échelle mondiale.

Voir aussi: Le fret maritime et la transition écologique

Avec un engagement ferme envers le concept de « zéro émission » pendant le cycle d’exploitation, ce navire illustre l’application concrète des objectifs de décarbonation d’ici 2050.

L’avènement de la propulsion nucléaire dans l’industrie maritime. Le choix des porte-conteneurs à propulsion nucléaire

L’adoption croissante de la propulsion nucléaire dans l’industrie maritime reflète une tendance émergente. Plusieurs chantiers navals sud-coréens explorent également le potentiel de l’énergie nucléaire pour la propulsion et la production de carburants alternatifs. La propulsion nucléaire offre une voie prometteuse pour répondre aux impératifs d’émissions proches de zéro. Et ce, tout en abordant les préoccupations liées aux prix et à la disponibilité des carburants.

Le porte-conteneurs à propulsion nucléaire chinois n’est pas le seul

Bien que le porte-conteneurs à propulsion nucléaire de Jiangnan soit un exemple novateur, il n’est pas le seul projet à explorer la propulsion nucléaire. Un autre exemple intéressant est le projet russe du brise-glace nucléaire « Lider ».


Projet Lider : Brise-Glace Nucléaire Russe

Le plan ambitieux de la Russie vise à construire un nouveau type de brise-glace nucléaire. destiné à opérer dans l’Arctique. Cette classe de brise-glace est conçue pour devenir la plus grande et la plus puissante jamais construite. En l’occurrence, il a la capacité de naviguer à travers des glaces épaisses. De plus, il peut ouvrir des voies maritimes dans des conditions extrêmes.

Caractéristiques principales:

  1. Propulsion nucléaire avancée : le brise-glace Lider est alimenté par des réacteurs nucléaires, offrant une source d’énergie fiable et continue. Cette propulsion nucléaire permet au navire de fonctionner pendant de longues périodes sans avoir besoin de ravitaillement fréquent en carburant.

  2. Capacité de brise-glace : Il a une coque renforcée pour briser les glaces épaisses de l’arctique. De plus, il peut ouvrir des passages pour d’autres navires. Tout en facilitant la navigation dans des régions où la glace est un défi constant.
  3. Technologie de sécurité nucléaire. Comme dans le cas du porte-conteneurs chinois, le projet Lider intègre des technologies de sécurité nucléaire avancées. En l’occurrence, pour minimiser les risques. Les réacteurs peuvent être rapidement arrêtés en cas d’urgence. De plus, des mesures de sécurité supplémentaires permettent d’assurer la sûreté du navire et de son équipage.
  4. Soutien aux activités arctiques : le brise-glace Lider est conçu pour soutenir une variété d’activités dans l’arctique. Outre la navigation commerciale, la recherche scientifique et la surveillance de la région.

Le plus grand porte-conteneurs à propulsion nucléaire du monde représente une avancée significative dans l’industrie maritime

Notamment, en alliant innovation technologique, durabilité environnementale et engagement envers la sécurité. Alors que la propulsion nucléaire devient une réalité tangible dans la navigation commerciale, il faudrait maintenir un certain équilibre. Notamment, entre les avantages environnementaux et les préoccupations liées à la sécurité pour assurer un avenir durable pour l’industrie maritime.

Auteur/Autrice

Articles connexes

- Annonce -

Catégories Populaires

spot_imgspot_img

Lire aussi

Projet prioritaire pour le développement régional Grec, l’expansion du...

Le port du Pirée envisage d'élargir ses installations portuaires dans le cadre de projets...

Bilan de 2023 : Une année de transformation pour...

Découvrez ici la suite de notre article du 7 juin 2024 sur les transformations...

Bilan de 2023 : Une année de transformation pour...

Dans le domaine du transport maritime, 2023 a été une année marquée par des...

Incroyable navire transformateur de l’US Navy

L'US Navy a développé et mis en service plusieurs navires transformateurs innovants au fil...

La croisière maudite à bord du P&O Cruises Ventura

Depuis des semaines, une mystérieuse maladie de l'estomac sème la panique parmi les passagers...

Naviguer vers un avenir durable avec le transport de...

Le transport maritime de marchandises à voile incarne un changement radical dans la façon...